La Vallée Blanche, c'est quoi ? Une descente à ski, exclusivement sur glacier, au coeur du massif du Mont Blanc. 

On y accède depuis Chamonix (1100m) par le téléphérique de l'Aiguille du Midi, à 3840 mètres au sommet.

 

Durée: plus ou moins la journée.

Durée effective: entre 3 et 6 heures selon le rythme de descente, l'enneigement et les pauses.

 

La descente

D'abord "à pied" le long d'une arête sur +/- 200 mètres, par un "sentier" taillé dans la neige.

On rejoint la première zone plate où l'on chausse les skis.
Le guide donne les recommandations.

La vallée de Chamonix est dominée côté nord, et le coeur du Massif du Mont Blanc, côté sud. C'est de ce côté-là que l'on va skier.

 

On évolue sur un glacier, ce qui demande des précautions.

Départ à près de 3600 mètres.

Il est impératif de toujours rester derrière le guide, et de suivre strictement ses "ordres".

 

Skier sur un glacier n'est pas skier comme sur une piste de station.

Pas de fléchage ni de filets de protection… La piste n'est ni damée, ni préparée ou balisée. Une fois éloignés de la station du téléphérique, vous vous trouvés dans un monde non aseptisé.


Vous formez un groupe, une équipe solidaire où l'on respecte

le rythme des uns et des autres.

Le guide décide des pauses, occasions pour lui

de donner des explications, et d'admirer le paysage.

 

Niveau requis - on parle souvent d'un niveau "piste rouge".

C'est vrai et faux.

 

* VRAI, car techniquement le ski n'y est pas difficile par bonnes conditions de neige.

C'est le cas lorsque le tracé général a été damé par le passage de nombreux skieurs, ou lorsque la neige est fraiche, froide et légère, se laissant skier facilement.

La bonne visibilité et une météo favorable, sans vent ni grand froid, achèvent le tableau pour une descente de pur plaisir dans un cadre exceptionnel.

 

* FAUX, car avant toute chose, cette descente est plus longue que n'importe quelle piste. Elle est estimée à plus ou moins 20 km pour la parcours intégral jusqu'à Chamonix-même. Il faut donc être en condition physique suffisante pour un effort assez long, même si théoriquement il ne s'agit que de glisser vers le bas...

 

Le phénomène de l'altitude joue un rôle important. La raréfaction de l'oxygène à plus de 3000 mètres ne permet pas la même aisance dans l'effort qu'au niveau d'un domaine skiable en station.

 

Pauses casse-croute

On se restaure soit avec un pique-nique tiré du sac, soit avec un repas pris au refuge du Requin (2416m).

 

On vient en Vallée Blanche, non pas tant pour le ski,

mais pour l'expérience de la haute montagne en hiver.

Paysages et ambiances uniques, conjugués au plaisir

partagé, en feront toujours un moment inoubliable.

 

Par manque de neige - c'est toujours possible !

Ainsi ne descend-on pas à ski jusque dans la vallée. Rejoindre le train alpin du Montenvers par un court téléphérique est alors la solution (on le prend en amont et en rive gauche de la Mer de glace).

 

Par contre, lorsque l'enneigement le permet, la dernière descente s'effectue sur un large chemin dans la forêt,

après une pause salutaire à la buvette des Mottets (1638m).

LES TARIFS 2017 - hors remontées mécaniques

 

Regroupement collectif : A partir de 60 €/pers.

  • groupe de 3 participants : 100 €/pers.
  • groupe de 4 participants : 75 €/pers.
  • groupe de 5 participants : 64 €/pers.
  • groupe de 6, 7 ou 8 participants : 60 €/pers.

 

Engagement privé d'un guide

360 € pour un groupe constitué, jusqu'à 6 personnes.

 

Nombre maximum de participants par guide - six (6).
Par conditions exceptionnelles, le guide peut emmener jusqu'à 8 personnes.

 

Remontées mécaniques

- Téléphérique de l'Aiguille du Midi, aller simple : 49 €/pers.

- Combiné téléphérique de l'Aiguille du Midi + train retour Montenvers, forfait MBU : 62 €/pers. en cas d'enneigement ne permettant pas la descente à ski jusque dans la vallée.

 

Quels vêtements, quel matériel ? C'est ici

 

* Regroupez-vous vite sur les dates en annonce ici

 

En savoir plus