Bref résumé de l'histoire de l'Alpinisme et de la Compagnie des Guides à Sixt.

Le petit village de Sixt et ses montagnes ont depuis longtemps une part importante dans l'histoire de l'alpinisme.

 

Il existe un ouvrage remarquable et indispensable à ce sujet:

" Les débuts de l'Alpinisme à Sixt " réalisé par Hubert Ducroz, enfant du pays. Il estdisponible au B.des Guides de Sixt. Tarif vente : 8 €.

Un autre ouvrage plus récent traite également de ce sujet : " La conquête du Buet ", de Alain Lachaud.

 

Un résumé des faits marquants :

Avant 1764, Horace Bénédicte De Saussure, célèbre scientifique et naturaliste installé à Genève, celui-là même qui a offert une prime pour l'ascension du Mont-Blanc, parcours Sixt et y fait de nombreuses courses. Pour l'accompagner, il engage un fameux chasseur de chamois local, François-Joseph Moccand, connu notamment pour avoir aussi tué sept ours, dont le dernier de la vallée.

Le 25 Septembre 1770, les frères Deluc, Jean-André et Guillaume-Antoine, deux physiciens, encadrés par un autre chasseur du crû Bernard Pomet, réussissent à leur 3ème tentative l'ascension du Mont Buet, point culminant de la vallée.

C'est la naissance du tourisme; il est dans l'air du temps de découvrir et d'explorer des montagnes, et donc de les gravir.

Ainsi, l'activité de Guide se met en place et voit réellement le jour.

Le 3 Juillet 1820, au hameau du Frénalay, François-Joseph Moccand, encore lui, a rendez-vous avec Jacques Balmat, le célèbre vainqueur du Mont-Blanc (exploit réalisé le 8 Aout 1786).

Ce dernier cherche de l'or, et souhaite des informations.

En 1827, les voyageurs en visite ont recours aux services de Guides, principalement sur le Cirque du Fer-a-Cheval et sur le Cirque des Fonts.

En Septembre 1834, malheureusement, à la recherche du fameux filon d'or dans le secteur du Ruan, Jacques Balmat, alors agé de 72 ans, disparait et meurt dans d'étranges circonstances...

Malgré les recherches, on ne le retrouvera pas.

En 1850, première ascension des Avoudrues, par Marie Moccand et son client journaliste parisien J.Dupays.

A ce moment-là, William Rayer établit une liste de 6 guides à Sixt.

En 1856, création de la première Société des Guides, avec 8 guides.

Règlement, tarification des courses y sont précisés. 

A noter, pour le juste partage des bénéfices liés à cette activité, le "Tour de Rôle" est inscrit dans le réglement.

En 1863, cette société compte parmi ses rangs 13 guides, 2 aspirants-guides, et 2 propriétaires de mulets!

Le 20 Janvier 1865, avec l'accord du Maire de la commune Mr Allamand et du sous-préfet, création de La Compagnie des Guides de Sixt.

C'est officiellement la 3ème Compagnie des Guides, après Chamonix en 1821 et St-Gervais en 1864.

 

A suivre...

 

Pour le B.des Guides de Sixt, Christophe Ducroz.